A la base il y avait deux anniversaires.

Au final, 15 nanas dans une énorme baraque louée pour un week-end.

A la base il y a eu des retrouvailles un vendredi soir, après une semaine de boulot et deux heures de route.

Au final, il y a eu des au revoirs un dimanche en début d'après-midi, repue d'amitié, de fous rires et de courbatures d'avoir trop dansé.

Au départ, il y avait 15 filles.

Au final, un troupeau de biquettes.

Au départ, il y avait des connaissances.

Au final, des affinités et des amitiés.

Au départ, il y avait des mamans, des célibataires, des jeunes mariées et des récemment séparées.

Au final, il y avait une bande de bêtes à cornes, qui ont juste su, le temps d'un week-end, se faire du bien et faire du bien à leurs congénères.

Un week-end de folie douce, de couchers tardifs, de papotages intensifs, de bubulles, de couscous et de pure plaisir.

Un week-end dont on est toutes reparties les yeux cernés, mais les batteries rechargées !

Alors merci ! aux deux instigatrices de ce fou moment et merci à toutes pour votre bonne humeur et votre simplicité !

Bêtes à cornes