Âmes sensibles s'abstenir, nous n'évoquerons nullement, quoique ma fille en soit fan, les Mr et Mme de notre enfance, ces ptits bonhommes ronds, plein de peps et de drôlerie.

Non, non, nous allons parler d'un Monsieur et d'une Madame. Plus précisément de Monsieur&Madame.

Le teasing : une enfant, 3 ans, 12 kgs, 92 cm. Des parents dont je tairais les mensurations...respect de l'intimité tout ça...

Une enfant qui, très tôt, a dormi minimum 14h/nuit. On en a fait rager plus d'un. C'était systématique : couchée 20h, levée 8h, voir, 9h/9h30. Et si vous décaliez tout ce ptit monde, cela suivait le matin ! (autant vous dire que nous en avons bien profité, le décalage est devenu notre super coup du week-end !).

Et puis un jour, sans sommation, tout cela c'est complètement effondré.

Réveils intempestifs, cris à vous glacer le sang, agitation... Plus aucune nuit complète. Que des nuits hâchées, mais alors menu, menu ! Alors on nous a bien parlé de cauchemars et autres terreurs nocturnes, mais c'était à rien n'y comprendre. Notre fille ne cauchemardait que dans SA chambre. Nous bougeons assez souvent et dormons chez des amis, dans la famille, tous ensemble, ou elle seule, nous campons...bref... Partout où nous partons en villégiature, notre mini ronfle !

Après trois semaines aux USA, où la bougresse a copieusement profité de ses nuits, nous en avons discuté, toutes les deux. A ma question "pourquoi ne dors-tu pas dans ta chambre, alors qu'ailleurs oui ?", ma petite deuz'ans me répond très clairement "mais maman, y a le Monsieur et la Dame dans ma chambre !!!".

Notre maison a une histoire, une sale histoire. Nous avons traîté avant d'emménager. Mais cela n'a, apparemment, pas suffit.

J'ai tout tenté : "je vais leur parler moi à ce Monsieur et cette Madame !", mais je m'entendais rétorquer "mais maman, tu ne les vois pas toiiiiiiii !"...

Ma fille a réussit à me glacer le sang.

Une énième nuit de réveils intempestifs, j'ai proposé à notre chérie la chambre d'amis. Depuis, plus aucun réveil, si ce n'est un ptit cauchemar qui continue de traîner par ci, par là... Depuis, sa chambre est devenue la chambre d'amis et inversement. Notre fille redort, nous aussi ! Cela me suffit !

Bon par contre, plus aucun copain ne veut coucher dans la "chambre d'amis" ! Tous ont peur du Monsieur et de la Madame !!!!