22139_BIG_1_

Et voilà...depuis lundi, c'est la même rengaine... Des mauvaises nouvelles dès la porte du bureau passée...et elles s'enchaînent, plusieurs par jour. J'en suis au stade où j'ai la gorge serrée et l'envie de partir en courant le plus loin possible... Il y a des choses que j'ai bien du mal à comprendre. Je travaille dans le recrutement, nous trouvons donc du boulot aux gens... Et ici, du boulot, il y en a ! Mais lorsque l'on en trouve à nos candidats, ces derniers nous plantent...pour x ou y raison et sans se soucier de quoique ce soit ! Un manque d'éducation, de respect, une perte de certaines valeurs...je ne sais pas, je ne sais plus... Il y a des milliers de personnes qui seraient très heureux de pouvoir se rendre au boulot tous les matins pour avoir un salaire à la fin du mois, je pense notamment à tous ceux qui traversent la crise bien difficilement. Mon boulot est ingrat... Je gère de l'humain et l'humain est un être ingrat, éternellement insatisfait... Parfois, je me dis qu'il serait plus simple que je gère des agrapheuses, ou autre trouillauteuses...

J'aime mon métier, bien sûr... J'aime trouver du boulot à mes candidats, les voir le sourire aux lèvres, les yeux débordant de joie..., mais ces quelques instants de bonheur sont trop rares...

Dans notre métier, la citation de Forest Gump "La vie, c'est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber", est si juste... Bien sûr que je connais mon métier, j'ai appris à cerner les gens, à sentir les choses, à faire confiance à mon feeling, mon insinct...mais l'humain est tellement imprévisible, que nous nous faisons forcément avoir un jour ou l'autre.
Bref, depuis lundi, les merdes s'enchaînent. J'ai envie de m'enfuir loin, très loin... Nos candidats font ce qu'ils veulent, mais lorsqu'ils engagent notre crédibilité, cela me fait enrager !

J'ai l'impression que plus nous avançons dans le temps, plus les vraies valeurs se perdent... La génération zapping, je l'ai en face de moi et je ne la comprends pas... Et pourtant j'en suis. Je ne suis pas une vieille bique, je pense être tolérante et compréhensive, mais là, trop, c'est trop...

Alors j'ai juste envie de faire ça :

19163_259668156032_5212191_n_1_